• Date limite de réception au lycée des dossiers de candidature : lundi 8 janvier 2024, à 08h00.
  • Date de rentrée : lundi 15 janvier 2024, à 8h00 en salle 623 (bâtiment E, 1er étage)
  • Entretiens : semaine du 08 au 12 janvier 2024
  • Date de fin de 1ère année : vendredi 31 mai 2024
  • Stage en entreprise : du lundi 3 juin au vendredi 12 juillet 2024

Vous vous rendez compte que le chemin universitaire ou professionnel choisi après votre bac n’est pas conforme à vos souhaits ?

Vous voulez vous réorienter rapidement ?

Un cursus accéléré est accessible dans notre lycée : le BTS Support à l’Action Managériale. Une bonne façon de vous tourner vers une formation professionnalisée !

Formation unique en France, elle permet de passer ce BTS en un an et demi au lieu de deux.

Etudiants en 1ère (voire 2ème) année de LEA, LLCE, AES, Droit … ou autres formations, vous pouvez postuler dès maintenant. Le recrutement s’effectue sur dossier (date de clôture : 6 janvier 2023 à 14h00).

Douze étudiants maximum seront admis définitivement. Les cours débuteront le 16 janvier 2023. Le rythme scolaire est intensif : autour de 35 heures de cours par semaine. Un stage obligatoire de six semaines est effectué pendant l’été, de préférence à l’étranger. En septembre, les étudiants intègrent la 2ème année.

Tous, comme Audrey, une ancienne « Réo », n’y voient que des avantages : « c’est un diplôme professionnalisant qui débouche sur une grande diversité de métiers dans des secteurs d’activités variés : l’import/export, le tourisme, la culture, l’industrie … Nous utilisons régulièrement une, voire deux langues étrangères. Nous sommes au cœur des relations internes et externes de l’entreprise, nous apportons une véritable assistance aux managers ».

Vous pouvez entrer dans la vie active : un diplômé trouve un emploi dans les 6 mois de recherche au maximum. Mais vous pouvez aussi poursuivre des études supérieures (LEA, licences professionnelles, classe préparatoire ATS, écoles de commerce…).

Quoi qu’il arrive, cette formation ne vous laisse pas sans débouchés !

 

QUE SONT DEVENUS NOS ANCIENS REO ?

Yaandé T. :
BTS Assistant Manager en Réorientation au Lycée Montchapet
CPGE ATS/L3 AES promo 2013
SKEMA Business School Lille Master Luxury Management 2013-2016 / Trésorière de l’association étudiante 3styles (cultures urbaines)
Expérience professionnelle :
Project Manager Aduey Collective juil. 2016 – janv. 2017 (7 mois) Shanghai City, China
Production Manager Fashion Africa TV févr. 2017 – Aujourd’hui, Dakar
 
Clarisse B.
BTS Assistant Manager en Réorientation au Lycée Montchapet
CPGE ATS/L3 AES mention Bien promo 2014
IEP (Institut d’Etudes Politiques)/ Sciences Po Lyon master carrières publiques 2015-2018
 
Justine T.
BTS Assistant de Manager en rentrée décalée au Lycée Montchapet
CPGE ATS/ L3 AES promo 2013
SKEMA Business School Lille, Master 2 PGE, Strategic Human Resource Management Diplômée 2015, 1 semestre à Raleigh (North Carolina, USA)
Emploi:
Chargée de Recrutement Aubay Paris
Responsable Ressources Humaines, Groupe Esprit de Corps Inc. Montréal

Camille GILBERT :

“Je ne me suis pas inscrite pour la rentrée de septembre en BTS car je ne connaissais pas ce BTS et j’étais destinée à faire des études de langue pour devenir professeure d’espagnol. Je me suis donc inscrite en 1ère année de fac d’espagnol.
Les premiers mois dans cette section étant très difficiles, j’ai décidé de me réorienter. J’ai d’abord été me renseigner auprès de quelques enseignants de fac, puis vers la conseillère d’orientation de la fac qui m’a dirigée vers le stand de REO AM situé dans l’enceinte de la fac depuis peu. Les étudiants et professionnels présents sur le stand ont répondu à mes questions et c’est de là que je me suis inscrite dans ce BTS.
Je n’ai pas eu de réelles difficultés dans mes recherches car j’y suis allée progressivement et intelligemment. Je savais que je ne voulais pas perdre d’année alors j’ai tout mis en œuvre pour trouver une formation adaptée à ma personnalité et mon cursus. Disons que le plus difficile est peut-être de se poser les bonnes questions.
La classe de REO AM n’est pas intégrée avec la classe d’AM standard, les professeurs sont justement là pour nous encadrer et nous soutenir dans le rythme soutenu de la formation.
Le cursus se déroule de cette façon : nous débutons en février (au lieu de septembre), nous faisons environ 37h de cours/semaine, puis nous avons un stage obligatoire de 6 semaines à réaliser sur une période des vacances scolaires, ce qui nous laisse 5 mois pour apprendre la théorie. En seconde année, nous sommes intégrés aux autres et reprenons en septembre comme une année normale. Le rythme est peut-être plus simple pour les REO AM que les AM standard car nous sommes habitués à la charge de travail.
Pour ma part, je trouve que le cursus est bien adapté. Des sélections sur dossier sont faites afin de limiter le nombre de places pour que le groupe ne soit pas trop important. Cela permet une bonne cohésion entre les élèves et surtout de l’efficacité dans l’apprentissage.
Comme conseils :
-avoir envie de faire cette formation, ne pas la faire par défaut
-être prêt à sacrifier quelques sorties pour faire les devoirs du soir
-cette formation peut aider les personnes trop timides à le devenir moins grâce aux jeux de rôle
-ne pas baisser les bras en cas de mauvaises notes et toujours poser plein de questions, être curieux
-enfin, s’y prendre à l’avance dans la recherche de stage (c’est une opportunité rêvée pour en faire un à l’étranger !!)”

Benjamin TUMMINELLO :

” -1/ J’ai 23 ans et je suis actuellement Assistant Coordinateur dans une association œuvrant en République Centrafricaine. Je suis rentré en « Réorientation » au lycée Montchapet en 2009.
-N’ayant pas été un élève brillant en Terminale, je n’ai pas réussi à intégrer la formation que je convoitais, j’ai travaillé une année en centre de loisirs. En 2009, j’ai décidé d’intégrer une L1 AES à l’Université de Bourgogne. Finalement, je suis tombé par inadvertance sur un stand qui présentait la possibilité d’intégrer le BTS Assistant de Manager en cours d’année. Après une journée de visite et l’entretien passé, j’intégrais la classe réorientation en Février !

-2/ Nous sommes au total une douzaine ; les professeurs nous prêtent ainsi plus d’attention que dans une classe de 35 élèves. L’ambiance est très agréable, bien que les 30 à 35 heures de cours accumulées au travail personnel et à la recherche d’un stage à l’étranger soient parfois lourds à gérer. En renonçant à quelques loisirs durant les quelques mois de réorientation intensifs, on parvient à intégrer la 2ème année en ayant le même niveau qu’un étudiant ayant suivi le cursus normal.
-Néanmoins, la principale difficulté réside dans la transition fac-BTS. Il nous est demandé très vite d’adopter une attitude professionnelle que ce soit en réalisant dès les premiers jours nos CV et lettres de motivation (en 3 langues !) ou même lors des nombreuses simulations en langues étrangères. La richesse de ce BTS provient de la place qu’occupent les 2 langues vivantes obligatoires (un des 2 stages doit être réalisé à l’étranger). Le programme est largement adapté aux exigences des Managers et nous permet d’intégrer tout type de structures une fois le diplôme en poche !
-Assistant coordinateur depuis presque 2 ans dans une association, ce BTS m’a permis de me transmettre toutes les ficelles du métier d’assistant : je suis en mesure de gérer aussi bien les tâches de secrétariat courantes, que la mise en place des actions de développement que nous réalisons en République Centrafricaine. Au final tant le rythme de travail que le contenu, nous permettent d’occuper un poste dans l’assistanat sans avoir de mauvaises surprises.

-3/ Tout d’abord, je conseille vivement aux élèves ayant un doute sur leur orientation et souhaitant intégrer la réorientation au lycée Montchapet de ne pas hésiter une seconde ! Même si leur projet professionnel évolue, l’administratif est présent dans tout type de postes… Il est également possible d’intégrer une licence professionnelle pour se spécialiser ou d’intégrer une L3 en faculté.

-Pour finir, je les encourage à choisir minutieusement leur stage en fonction de leur projet professionnel. Souhaitant travailler dans l’Humanitaire depuis le départ, mes stages dans une association espagnole et dans un hôpital maltais ont été un gros « plus » lors de mon recrutement.”

Charles :

“J’étais en première année à l’Université de Bourgogne mais cela ne me plaisait plus. Lorsque j’ai découvert la réorientation au Lycée Montchapet j’ai saisi l’opportunité de ne pas perdre mon année et de choisir une formation professionnalisante qui correspondait mieux à mes attentes. Je ne regrette rien et si c’était à refaire je le referais.”

Nadira :

“Je pense que la réorientation doit être perçue comme une seconde chance, un moyen de ne pas perdre une année lorsque la formation entreprise en début d’année ne convient pas à nos attentes. De ce fait, il faut savoir faire preuve de persévérance et de courage car vous pourrez connaître des moments de faiblesse. Mais vos efforts payeront !”

 

Caroline :

” La réorientation m’a permis de suivre une formation intéressante sans perdre une année. C’est une formation intensive mais qui nous prépare à un métier concret. Nous sommes encadrés et l’entraide entre les élèves est très forte.”

Pour obtenir votre dossier de candidature, vous pouvez :

  • soit le télécharger en format Word sur ce lien,
  • soit le télécharger en format PDF sur ce lien ou ci-dessous,
  • soit le demander au Pôle Formation et Vie Universitaire, Maison de l’Université, Université de Bourgogne, BP 27877, 21078 DIJON CEDEX – Tél. 03 80 39 39 80
  • soit le demander au Lycée Montchapet, 36 boulevard Pompon, 21000 DIJON – Tél. 03 80 53 29 24

Etienne BORNOT : etienne.bornot@ac-dijon.fr

A l’Université de Bourgogne :

Jocelyne LAFARGE : jocelyne.lafarge@u-bourgogne.fr